Nos projets en cours de réalisation en Bolivie !
Bolivie
2018-2021: Renforcement des capacités de 9 organisations
Projet

Situation actuelle

De 2015 à 2018, AMU a soutenu des organisations en Amérique latine, opérant dans le secteur social, par une formation technique, organisationnelle et financière. Le but était de renforcer les structures et les capacités professionnelles de ces organisations. 9 organisations ont été retenues pour un deuxième projet visant maintenant une mise en pratique des connaissances acquises.

Le projet soutient 7 organisations en Argentine et 2 en Bolivie. Suite aux formations reçues lors du premier projet, les 9 organisations sont soutenues dans la préparation de propositions de projets, destinées à des bailleurs de fonds nationaux et internationaux. Les activités planifiées sont :
- Formation en capacités de gestion
- Soutien pour la formulation de 9 propositions de projets qui seront effectués par AMU
- Soutien pour la formulation de 6 propositions de projets supplémentaires qui seront financées par d’autres bailleurs de fonds
- Formation pour les suivis et évaluations

Organisations et projets soutenus

En Argentine :
1. Siluva (La Plata) : Activités d’hydrothérapie pour personnes handicapées
2. Proarva/Escuels Aurora (Catamarca) : Enseignement de métiers traditionnels et commercialisation de produits artisanaux
3. Por Igual Más (Córdoba) : Séminaires sur les droits des enfants handicapés dans des écoles primaires et secondaires
4. Centro de Atención al Migrante (La Matanza) : Formation sur la protection des droits de travail des migrants auprès des chefs communautaires
5. Asociación Civil Nuevos Signos (Punta Alta) : Ateliers sur la prévention de l’abus sexuel des enfants dans 8 centres éducatifs
6. Fundación Lucía (Tucumán) : Inclusion éducative par le biais d'activités sportives
7. Se Trata de nosotros (Salta) : Atelier de prévention sur le trafic de personnes et sur l’exploitation dans des écoles

En Bolivie:
8. UNISOL (Santa Cruz) : Systématisation du modèle éducatif et de la formation des enseignants
9. Casa de los Niños (Cochabamba) : Amélioration des structures éducatives de l’école Arcoris de Paz

Description du projet (download Flyer)

Bénéficiaires

Les bénéficiaires du projet sont le personnel des 9 organisations soutenues ainsi que les bénéficiaires des 9 projets à réaliser. Grâce aux formations reçues, les organisations pourront réaliser davantage de projets dans le futur dont vont bénéficier un grand nombre de personnes.

Financement

291'075.17 EUR: Budget alloué au projet
215'395.62 EUR: Contribution du Gouvernement luxembourgeois
75'679.55 EUR: Contribution de l’Action pour un Monde Uni asbl :

Partenaire local en Argentine: Fundación Cláritas/Suma Fraternidad

Cofinancement du Ministère de la Coopération luxembourgeoise selon Accord Cadre de Coopération signé entre le Ministère de la Coopération luxembourgeoise et l’ONG Action pour un Monde Uni en date du 11.01.2018

Rapports de visite
Témoignages locaux

Témoignage de Gianluca Scannapieco, gestionnaire de projets de la « Casa de los Niños » à Cochabamba, en Bolivie

Actuellement, la Bolivie souffre d'une crise politique et sanitaire qui touche toutes les classes sociales. Il est évident que les plus faibles sont toujours ceux qui souffrent le plus.

Le problème de santé face au Covid-19 s'est transformé en propagande politique en vue des élections présidentielles prévues pour le 6 septembre 2020. Les différentes primes économiques (de 500 Bs = 65 €) et certaines remises dans le paiement des services de base (électricité, eau, gaz) ont été improductives, laissant les classes sociales inférieures (politiquement proches du parti politique d'Evo Morales, toujours en exil en Argentine) dans des difficultés économiques et sociales évidentes.

L'actuel gouvernement de transition a connu des cas de corruption et démontre son incapacité à maintenir le pays sous une politique équilibrée et efficace. La ville de Cochabamba a également subi la perte de son maire (toujours légalement représenté), aussi à cause de la corruption. Dans la partie sud de la ville, il y a actuellement des manifestations et des blocages qui empêchent le passage des camions poubelles : toute la ville de Cochabamba est pleine d'ordures dans les rues.

Les hôpitaux n'ont jamais été équipés pour faire face à la crise du Covid-19 : le nombre de personnes infectées continuent à augmenter (nous avons dépassé les 30 000 personnes infectées), certains malades meurent dans la rue ou chez eux, il y a des fosses communes dans les cimetières et certaines structures sanitaires ont fermé par manque de personnel. Depuis le 29 juin 2020, nous sommes à nouveau entrés dans une quarantaine très rigide qui ne permet l'achat de nourriture que les 6 et 7 juillet. Nous sommes obligés de fermer toutes les institutions et de suspendre les activités. Il n'y a aucune possibilité de se déplacer dans les rues.

La fondation "Asociación Casa de los Niños" est quotidiennement impliquée dans cette "guerre invisible" : nous continuons à amener des enfants et des personnes atteintes de maladies graves de leur domicile vers les hôpitaux, même depuis des villages très éloignés et ceci tous les jours. Chaque semaine, nous parcourons des centaines de kilomètres pour livrer de la nourriture et des médicaments dans la partie sud de Cochabamba et dans les villages des communautés andines. Ils nous appellent pour récupérer les corps des personnes décédées (malheureusement de nombreux enfants atteints de cancer et de leucémie) dans leur chambre et pour prendre les dispositions nécessaires pour leur enterrement ou leur incinération.

Depuis le 12 mars, nous avons dû suspendre les activités de la cuisine communautaire, de l'unité éducative et de la zone de développement intégral qui travaille avec les enfants handicapés. Les éducateurs ont essayé, au risque de leur vie, de mener des activités pédagogiques lorsque les quarantaines étaient plus souples. A l’heure actuelle, ceci est par contre impossible pour nous, étant donné que notre communauté n'a pas beaucoup d’accès à l'internet (je ne sais pas combien de photocopies de devoirs j'ai dû imprimer ces mois-ci pour les donner aux élèves, maison par maison). Heureusement, nous sommes soutenus par la communauté par le biais de notre organisation : les familles qui n'ont pas assez à manger demandent l'aide de la communauté, qui gère en permanence un dépôt de nourriture grâce aux contributions des autres familles et aux dons qui arrivent.

Il y a des gens dans notre communauté qui présentent des symptômes du virus Covid-19. Dans notre école et notamment dans la salle à manger, nous recevons les malades et les isolent de la communauté.

Nous devons résister pendant quelques mois encore et prier pour que les dommages causés par cet événement critique ne soient pas irréparables.

Je saisis cette occasion pour vous remercier énormément pour le soutien reçu de votre prestigieuse institution. Dans l'espoir que vous allez tous bien, je vous remercie du fond du cœur pour votre souci constant des enfants, des jeunes et des adultes de la Fondation "Asociación Casa de los Niños".

Prenez soin de vous et à bientôt !

Gianluca Scannapieco


My Image
My Image
My Image
My Image
My Image
My Image
My Image
My Image

Action pour un Monde Uni asbl - ONG agréée par le Ministère de la Coopération du Grand-Duché de Luxembourg