Nos projets en cours de réalisation en Bolivie !
Bolivie
2022-2026: Système de collecte des eaux de pluie et installation de jardins potagers agro-écologiques
Projet

Localisation
Comunidad Arco Iris, Cochabamba en Bolivie


Situation actuelle
La Bolivie, confrontée à des défis environnementaux et humanitaires considérables, est connue pour être un pays de pauvreté et d'inégalité. Les ressources en eau fondent, sous l'effet conjugué du dégel des glaciers des Andes, de la sècheresse et d'une mauvaise gestion des ressources. Pour ces raisons, la population rurale fuit vers les zones urbaines. Mais ici aussi, les biens de première nécessité font souvent défaut. On estime que 300'000 personnes ne sont pas raccordées au réseau d'eau à Cochabamba.

Selon une étude récente, plus de 4 millions d'enfants vivent en Bolivie. Ce groupe vulnérable représente 44 % de la population, avec un taux de mortalité infantile de 31 %. (Humanium)

Le contexte
Les personnes défavorisées luttent contre la pénurie en eau, le manque de nourriture et d'emplois. Grâce à des formations professionnelles basées sur l'agriculture et la collecte de l'eau, nous voulons, en tant qu'AMU, améliorer la situation pour la Casa de los ninos. Le but est de promouvoir une agriculture locale durable et une meilleure nutrition, en assurant un approvisionnement en eau et en améliorant les normes sanitaires.

Les activités du projet

  • Formation et assistance technique pour la construction de citernes et du système de collecte d'eau
  • Création d'un potager communautaire de 400m2 avec trois récoltes par an
  • Formation et assistance technique dans le domaine de la production agro-écologique
  • Formation et renforcement des capacités en matière de développement communautaire

Bénéficiaires

Le projet bénéficiera directement:

  • 85 familles de la communauté  (+- 520 personnes)
  • 180 personnes bénéficiant de la cuisine communautaire
et indirectement 160 familles des communautés environnantes, qui pourront acquérir des produits frais et sains   des prix avantageux.

Financement

179'960.00 EUR : Budget alloué au projet
107'976.00 EUR : Contribution du Gouvernement luxembourgeois
71'984.00 EUR : Contribution de l’Action pour un Monde Uni asbl

Partenaire local: Asociacion Casa de los Ninos

Cofinancement selon Accord Cadre deCoopération de 2022-2026 signé entre le MAEE -Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire et l’ONG Action pour unMonde Uni en date du 02.02.2022.

Rapports de visite
Témoignages locaux

Témoignage de Gianluca Scannapieco, gestionnaire de projets de la « Casa de los Niños » à Cochabamba, en Bolivie

Actuellement, la Bolivie souffre d'une crise politique et sanitaire qui touche toutes les classes sociales. Il est évident que les plus faibles sont toujours ceux qui souffrent le plus.

Le problème de santé face au Covid-19 s'est transformé en propagande politique en vue des élections présidentielles prévues pour le 6 septembre 2020. Les différentes primes économiques (de 500 Bs = 65 €) et certaines remises dans le paiement des services de base (électricité, eau, gaz) ont été improductives, laissant les classes sociales inférieures (politiquement proches du parti politique d'Evo Morales, toujours en exil en Argentine) dans des difficultés économiques et sociales évidentes.

L'actuel gouvernement de transition a connu des cas de corruption et démontre son incapacité à maintenir le pays sous une politique équilibrée et efficace. La ville de Cochabamba a également subi la perte de son maire (toujours légalement représenté), aussi à cause de la corruption. Dans la partie sud de la ville, il y a actuellement des manifestations et des blocages qui empêchent le passage des camions poubelles : toute la ville de Cochabamba est pleine d'ordures dans les rues.

Les hôpitaux n'ont jamais été équipés pour faire face à la crise du Covid-19 : le nombre de personnes infectées continuent à augmenter (nous avons dépassé les 30 000 personnes infectées), certains malades meurent dans la rue ou chez eux, il y a des fosses communes dans les cimetières et certaines structures sanitaires ont fermé par manque de personnel. Depuis le 29 juin 2020, nous sommes à nouveau entrés dans une quarantaine très rigide qui ne permet l'achat de nourriture que les 6 et 7 juillet. Nous sommes obligés de fermer toutes les institutions et de suspendre les activités. Il n'y a aucune possibilité de se déplacer dans les rues.

La fondation "Asociación Casa de los Niños" est quotidiennement impliquée dans cette "guerre invisible" : nous continuons à amener des enfants et des personnes atteintes de maladies graves de leur domicile vers les hôpitaux, même depuis des villages très éloignés et ceci tous les jours. Chaque semaine, nous parcourons des centaines de kilomètres pour livrer de la nourriture et des médicaments dans la partie sud de Cochabamba et dans les villages des communautés andines. Ils nous appellent pour récupérer les corps des personnes décédées (malheureusement de nombreux enfants atteints de cancer et de leucémie) dans leur chambre et pour prendre les dispositions nécessaires pour leur enterrement ou leur incinération.

Depuis le 12 mars, nous avons dû suspendre les activités de la cuisine communautaire, de l'unité éducative et de la zone de développement intégral qui travaille avec les enfants handicapés. Les éducateurs ont essayé, au risque de leur vie, de mener des activités pédagogiques lorsque les quarantaines étaient plus souples. A l’heure actuelle, ceci est par contre impossible pour nous, étant donné que notre communauté n'a pas beaucoup d’accès à l'internet (je ne sais pas combien de photocopies de devoirs j'ai dû imprimer ces mois-ci pour les donner aux élèves, maison par maison). Heureusement, nous sommes soutenus par la communauté par le biais de notre organisation : les familles qui n'ont pas assez à manger demandent l'aide de la communauté, qui gère en permanence un dépôt de nourriture grâce aux contributions des autres familles et aux dons qui arrivent.

Il y a des gens dans notre communauté qui présentent des symptômes du virus Covid-19. Dans notre école et notamment dans la salle à manger, nous recevons les malades et les isolent de la communauté.

Nous devons résister pendant quelques mois encore et prier pour que les dommages causés par cet événement critique ne soient pas irréparables.

Je saisis cette occasion pour vous remercier énormément pour le soutien reçu de votre prestigieuse institution. Dans l'espoir que vous allez tous bien, je vous remercie du fond du cœur pour votre souci constant des enfants, des jeunes et des adultes de la Fondation "Asociación Casa de los Niños".

Prenez soin de vous et à bientôt !

Gianluca Scannapieco


My Image
My Image
My Image
My Image
My Image
My Image
My Image
My Image

Action pour un Monde Uni asbl - ONG agréée par le Ministère de la Coopération du Grand-Duché de Luxembourg