Nos projets en cours de réalisation en Tanzanie !
Tanzanie
Amélioration des services de santé de l'hôpital à Nyakaiga en Tanzanie (2018-2021)
Projet

Localisation

Le projet se réalise à Nyakaiga, un village situé dans la région de Karagwe dans le nord-est de la Tanzanie, près de la frontière du Rwanda et de l’Ouganda. La région de Karagwe compte environ 332,020 habitants (chiffres de 2012).

Situation actuelle

Actuellement, l'hôpital offre des services de santé curatifs et préventifs. Dans la région, l’hôpital fournit des soins de santé primaires et des soins de santé communautaires par des cliniques mobiles. Un tremblement de terre en septembre 2016 a davantage aggravé la situation précaire de l’hôpital. Les murs ont des fissures et l’hôpital est à court de personnels qualifiés, de médicaments et d’appareils médicaux.

Quelques chiffres

La région de Nyakaiga est entre autres touchée par des maladies comme le paludisme, la diarrhée, des pneumonies, des infections aiguës des voies respiratoires et le VIH/SIDA. L’hôpital de Nyakaiga a été créé en 1966 et n’était à l’origine qu’un petit dispensaire qui servait la communauté de Nyakaiga. En 2006, le dispensaire a été reconnu comme hôpital avec une capacité de 60 lits et avec plus de 100,000 patients par an. L’hôpital de Nyakaiga est devenu l’hôpital de référence pour toute la région, nonobstant les nombreux problèmes et défis auxquels l’hôpital doit faire face. L’accès aux soins médicaux est très limité pour la population locale et tous les établissements médicaux sont dans des conditions précaires.

Description du projet (download Flyer)

Le projet a comme but d’améliorer l’accès, la disponibilité et la qualité des services médicaux dans l’hôpital de Nyakaiga. Le projet englobe des formations de personnel et la construction et l’équipement de staffhouses pour l’hôpital. Le projet renforce les capacités techniques et de gestion du personnel médical en donnant des formations dans la gestion financière, la planification et la gestion des données, y compris le suivi, l’évaluation et l’élaboration de rapports. En fonction des besoins détectés d’autres formations seront envisagées. L’hôpital va aussi recruter du personnel médical supplémentaire.

Bénéficiaires

L’hôpital de Nyakaiga sert une population totale de 106.166 personnes, dont 49.082 hommes et 57.084 femmes. Le projet met un accent sur l’accès aux soins pour les femmes et les enfants comme ceux-ci constituent les populations les plus vulnérables. D’ailleurs, l’hôpital de Nyakaiga est un hôpital de référence pour toute la région qui bénéficie aussi aux patients des structures médicales avoisinantes.

Financement

128'288.59 EUR : Budget alloué au projet
94'933.56 EUR : Contribution du Gouvernement luxembourgeois
33'355.03 EUR : Contribution de l’Action pour un Monde Uni asbl

Partenaire local en Tanzanie: KADDRO (Kayanga Diocesan Development & Relief Office)


Cofinancement du Ministère de la Coopération luxembourgeoise selon Accord Cadre de Coopération signé entre le Ministère de la Coopération luxembourgeoise et l’ONG Action pour un Monde Uni en date du 11.01.2018.

Rapports de visite

prochaine visite prévue pour juillet 2018

Installation d'une alimentation en eau pour le village de Nyakaiga en Tanzanie (2016-2019)
Projet

Localisation

Le village de Nyakaiga est situé au Nord-Ouest du Lac Victoria à 150 km à l’Ouest de Bukoba, la capitale de la région de Kagera. La région Kagera fait frontière avec l’Ouganda au Nord, le Rwanda et le Burundi à l’Ouest et avec le Lac Victoria à l’Est. Le village compte environ 5.650 habitants.

Situation actuelle

Un problème dont le village Nyakaiga est confronté consiste dans le fait que non seulement la population locale, mais également un hôpital régional, une école secondaire et des écoles primaires doivent survivre avec un approvisionnement très limité en eau propre. Les habitants de cette région vivent principalement de l’agriculture et dépendent donc fortement de la disponibilité en eau. Aucune installation d’alimentation en eau n’est en place, comme d’ailleurs dans d’autres villages. Par conséquence, toute eau utilisée dans le village doit être transportée des sources qui se trouvent à une distance de +/- 500 m à l’aide de conteneurs et de bidons de 20 l. Le plus souvent, les enfants et les femmes sont chargés de faire ce travail et ils doivent aller chercher de l’eau avant d’aller à l’école. Ce manque d’eau est très difficile à gérer pour les écoles et surtout pour l’hôpital.

Quelques chiffres

L’espérance de vie à la naissance est de 53 ans pour les hommes et 58 ans pour les femmes. 43,7 % de la population en Tanzanie sont des jeunes de moins de 14 ans. Le taux de mortalité infantile était de 65,74 ‰ en 2011.

Description du projet (download Flyer)

Année1: réalisation des travaux, installation infrastructure, formations.
Année 2 : suivi de la distribution d’eau, soutien, accompagnement et formation du comité local de gestion d’eau, adaptation du système d’ alimentation en eau en cas de besoin.
Année 3 : suivi du projet, accompagnement du comité de gestion et évaluation du projet et adaptation du projet en cas de besoin.

Bénéficiaires

Le village de Nyakaiga comprend 1.215 familles, 5.627 habitants.

Les écoles secondaire et primaires comptent, incluant le personnel, 1.059 personnes. L’hôpital accueille quotidiennement des patients et le personnel qui y travaille; un total d’ environ 100 personnes/jour. Le total des bénéficiaires directs est donc de 6.786 personnes (femmes, enfants et hommes). Le nombre de bénéficiaires indirectes est estimé à +/- 10.000 personnes.

Financement

262'003.29 EUR : Budget alloué au projet
174'668.86 EUR : Contribution du Gouvernement luxembourgeois
87'334.43 EUR : Contribution de l’Action pour un Monde Uni asbl

Partenaire local à Nyakaiga: KADDRO - Diocèse catholique de Kayanga

Cofinancement du Ministère de la Coopération luxembourgeoise selon Accord Cadre de Coopération signé entre le Ministère de la Coopération luxembourgeoise et l’ONG Action pour un Monde Uni en date du 11.01.2018.

Rapports de visite

prochaine visite prévue pour juillet 2018

Amélioration de la qualité d'éducation pour les jeunes filles en Tanzanie (2019-2020)
Projet

Localisation

L’école secondaire Hekima se situe à Bukoba (environ 100.000 habitants) tout au Nord-Ouest de la Tanzanie, au bord du Lac Victoria. La Tanzanie est un pays à revenu faible, dont la
population est l’une des plus jeunes habitants ayant moins de 15 ans.

Situation actuelle

Les bâtiments de l’école secondaire Hekima ont été construits dans les années 1930. Au cours des années, il y a eu des travaux de rénovation, mais l’école ne dispose pas encore d’équipements technologiques. En Tanzanie aussi, l’utilisation de technologies modernes devient de plus en plus importante. Actuellement, il n’y a ni ordinateurs, ni projecteurs à l’école.

Quelques informations sur l'école Hekima

Bien que les bâtiments aient été construits dans les années 1930, l’école Hekima n’existe que depuis 1988. L’école a été fondée afin d’offrir une opportunité aux filles de recevoir une bonne éducation secondaire. Même si la situation s’est beaucoup améliorée depuis les années 1980, 1,5 millions d’adolescents en Tanzanie n’ont toujours pas accès à l’école secondaire (Human Rights Watch, 2017). L’objectif de l’école Hekima est de sortir les filles de la pauvreté en leur offrant une bonne éducation. L’apprentissage des nouvelles technologies va encore d’avantage permettre à ces filles de s’émanciper et d’ainsi trouver de bons emplois.

Description du projet (download Flyer)

- Activités de rénovation des planchers, fenêtres, plafonds et murs
- Révision du système électrique
- Equipement par des ordinateurs et projecteurs - Installation de l’internet
- Formation pour les élèves et enseignants sur les nouvelles technologies

Bénéficiaires

Les bénéficiaires primaires de ce projet sont les élèves et les enseignants de l’école Hekima. Indirectement, la communauté et les familles vont bénéficier des qualifications supplémentaires que les élèves et enseignants ont acquises. D’ailleurs, les membres de la communauté et les élèves des écoles communautaires pourront aussi utiliser les ordinateurs sur demande. Il est donc estimé que le projet va bénéficier à un total de 400 personnes.

Financement

84'700.09 EUR : Budget alloué au projet
62'678.07 EUR : Contribution du Gouvernement luxembourgeois
22'022.02 EUR : Contribution de l’Action pour un Monde Uni asbl

Partenaire local en Tanzanie: Sisters of St. Therese of the Child Jesus.

Cofinancement du Ministère de la Coopération luxembourgeoise selon Accord Cadre de Coopération signé entre le Ministère de la Coopération luxembourgeoise et l’ONG Action pour un Monde Uni en date du 11.01.2018.

Rapports de visite

prochaine visite prévue pour juillet 2018

Soutien aux femmes afin de les fortifier pour faire face aux défis de la société tanzanienne (2018-2019)
Projet

Localisation

Le projet se réalise à Kagera au Nord-Ouest de la Tanzanie, tout près du Lac Victoria. Cette région est une des plus pauvre du pays.

Situation actuelle

En Tanzanie, les femmes doivent faire face à de nombreux oppressions et défis. Souvent elles n’ont pas le même accès aux études et au marché du travail que les hommes. Par conséquent, elles sont moins informées sur leurs droits et sur leur santé. D’ailleurs, les femmes sont souvent forcées dans des mariages ou vivent dans des mariages polygames. Le taux de violence domestique est élevé et les femmes divorcées subissent des stigmatisations dans leur communauté. Les femmes sont souvent sensées se soumettre aux hommes ce qui peut mener à des manques de confiance en soi-même.

Quelques chiffres

Selon l’ONU FEMMES (2018), 2 femmes sur 5 en Tanzanie ont subi des violences physiques et 1 femme sur 10 est victime de violences sexuelles. La situation difficile des femmes a comme résultat une féminisation de la pauvreté. Forcées par le manque d’opportunité, beaucoup de femmes se retrouvent comme prostitués. Les femmes ont besoin d’une plateforme pour s’échanger et pour élaborer des solutions en commun.

Description du projet (download Flyer)

- Mobiliser, sensibiliser et fortifier les femmes afin qu’elles aient plus de confiance en elles-mêmes et qu’elles commencent des projets générateurs de revenus.
- Raviver l’espoir perdu pour les femmes victimes de violence, les femmes divorcées, malades, sans emploi, etc.
- Minimiser la dépendance des femmes à l’égard des hommes en les sensibilisant sur l’égalité des sexes.
- Former les femmes en matière de droits, en connaissances d’entrepreneuriat et en économie.
- Supporter les femmes dans la recherche d’emplois.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires primaires de ce projet sont les femmes mariées et divorcées qui participent directement au projet. Indirectement, leurs familles et amies vont bénéficier du projet à travers les informations que les femmes échangent avec elles.

Financement

23'100.00 EUR : Budget alloué au projet
17'094.00 EUR : Contribution du Gouvernement luxembourgeois
6'006.00 EUR : Contribution de l’Action pour un Monde Uni asbl

Partenaire local en Tanzanie: Sisters of St. Therese of the Child Jesus.

Cofinancement du Ministère de la Coopération luxembourgeoise selon Accord Cadre de Coopération signé entre le Ministère de la Coopération luxembourgeoise et l’ONG Action pour un Monde Uni en date du 11.01.2018.

Rapports de visite

prochaine visite prévue pour juillet 2018

Consultation et sensibilisation à la maternité "NURU" à Dar-es-Salaam (2019-2021)
Projet

Localisation

Le projet est réalisé dans le quartier Temeke à Dar es Salaam en Tanzanie. Dar es Salaam compte environ 5,3 millions d’habitants. La ville est divisée en trois quartiers principaux, dont Temeke constitue le plus pauvre.

Situation actuelle

En Tanzanie, les établissements de santé manquent souvent de personnel, d'infrastructures adéquates, d'équipements et d’une gestion adaptée. Il n'est pas rare que les femmes partagent des lits pour accoucher ou accouchent par terre.

Le quartier Temeke compte environ 1,4 millions d’habitants et dispose d’un seul hôpital public, le « Temeke Referral Hospital », qui est complètement surchargé. Aucun autre hôpital à Dar es Salaam registre une mortalité infantile aussi élevée que celui du « Temeke Referral Hospital ».

En Tanzanie, chaque année 8.000 femmes meurent de complications lors des accouchements, soit plus de 4 femmes sur 100. Seulement 15% des femmes reçoivent des consultations et soins prénatals lors de leur grossesse. 50 sur 100 bébés meurent pendant ou jusqu'à un an après la naissance. A Dar es Salaam, 10 enfants meurent chaque jour lors des accouchements. (Fondation NURU). En ce qui concerne la nutrition, la situation actuelle indique un niveau très élevé de retard de croissance suite à une malnutrition chronique, en particulier chez les enfants de moins de cinq ans.

Description du dispensaire "NURU"

Le dispensaire « NURU » a été lancé en décembre 2016 par une équipe très dynamique. L’objectif du dispensaire est de fournir des services de qualité dans le domaine de la santé reproductive et infantile. NURU offre des services de consultation prénatale, de consultation pour les enfants de moins de 5 ans, de planification familiale et d'accouchement.

Description du projet (download Flyer)

L’objectif du projet est d’améliorer la santé des mères et des enfants du quartier de Temeke à Dar es Salaam en Tanzanie.

Le projet vise donc à améliorer l’accès à des services de santé maternelle et infantile qui sont abordables et de bonne qualité, ainsi que d’offrir des services nutritionnels aux enfants, aux femmes enceintes et aux mères allaitantes.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires primaires sont des femmes et enfants à faible revenu du quartier de Temeke. Les femmes et les enfants qui fréquentent NURU bénéficient directement des programmes et des services nutritionnels. En moyenne, plus de 500 enfants de moins de 5 ans et 300 enfants âgés de 5 à 15 ans sont pris en charge dans le dispensaire Environ 130 femmes enceintes reçoivent des soins prénatals dans le dispensaire chaque mois.
De plus, le personnel médical et non-médical du dispensaire NURU bénéficiera dans le cadre de ce projet d’un programme de formation en vue d’un renforcement de leurs capacités professionnelles.

Financement

68'750.00 EUR : Budget alloué au projet
50'875.00 EUR : Contribution du Gouvernement luxembourgeois
17'875.00 EUR : Contribution de l’Action pour un Monde Uni asbl :

Partenaire local en Tanzanie: NURU Fondation

Cofinancement du Ministère de la Coopération luxembourgeoise selon Accord Cadre de Coopération signé entre le Ministère de la Coopération luxembourgeoise et l’ONG Action pour un Monde Uni en date du 11.01.2018.

Rapports de visite

prochaine visite prévue pour juillet 2018

Action pour un Monde Uni asbl - ONG agréée par le Ministère de la Coopération du Grand-Duché de Luxembourg